Financer sa retraite en Suisse

Climat agréable, qualité de vie intéressante, paysages magnifiques, fiscalité très alléchante, la Suisse est une destination qui présente de nombreux atouts pour passer paisiblement votre retraire.

Le système des retraites en Suisse

Pour choisir leur destination de retraite, les travailleurs qui s’y préparent se préoccupent généralement de l’aspect financier. Afin de bien mettre au clair ce point, il faut déjà comprendre le système helvétique en Suisse. En effet, sa prévoyance se base sur le fameux système des 3 piliers.

Comment fonctionne la retraite en Suisse ?

Le système suisse est basé sur 3 piliers, dont les 2 premiers sont obligatoires pour les salariés :

  • Le premier est l’AVS qui s’agit d’un système de prestations par répartition où les personnes actives cotisent pour celles à la retraite. Le montant perçu dépend donc plus du nombre d’années de cotisations que de ce que vous avez gagné durant votre vie professionnelle.

Le 1er pilier est obligatoire pour tous les travailleurs qu’ils soient salariés ou indépendants. Ils  cotisent dès l’âge de 20 ans, à hauteur de 10,1% du salaire brut. La cotisation à l’AVS se répartit comme suit : 50% est versé par l’employé et 50% par l’employeur, à l’État.

  • Le 2e pilier, appelé aussi prévoyance professionnelle dépend essentiellement de la carrière professionnelle. Ce mode de financement se joint à de l’épargne à long terme, où auprès d’une caisse de pension, l’employeur cotise au moins autant que l’employé. Vous aurez donc une rente élevée si vous avez eu des revenus élevés et que votre plan de prévoyance est généreux et inversement.
  • Souscrire à un 3e pilier est par contre à lui facultatif, car il s’agit d’une prévoyance privée. Elle se fait sous forme de capitalisation et présente de nombreux avantages fiscaux étant donné qu’il est déductible du revenu imposable.

Pourquoi la retraite en Suisse ?

Comme la Suisse détient la meilleure qualité de vie au monde, elle a de quoi faire rêver un bon nombre d’actifs et de retraités, d’autres facteurs rendent également cette destination intéressant pour financer votre retraite :

  • Climat et environnement : avec son climat plutôt agréable, la Suisse est parfaite pour financer votre retraite même si les hivers peuvent toutefois s’avérer rigoureux. En été comme en hiver, les beaux paysages de lacs de montagnes offrent autant d’activités sportives.
  • Contexte politique et social : composé de 26 cantons, l’État fédéral de la Suisse jouit d’une grande stabilité politique. Le chômage y est moindre et le salaire moyen s’affiche à

environ 5 000 €.

  • Système bancaire : malgré la crise et les déboires des deux leaders sur le marché que sont UBS et le Crédit suisse, le système est quand même fiable. C’est sans doute parce que sa monnaie, le franc suisse est fort et stable face à l’Euro et à d’autres monnaies. De ce fait, chaque épargnant y trouvera son compte facilement.
  • Fiscalité : avec le forfait fiscal pour les retraités, vous serez uniquement imposé sur vos dépenses (habitations, loisirs et autres) et non sur vos revenus.

Toutefois pour devenir résident retraité en Suisse, il faut au moins un minimum de revenus (environ 46 000 €) ;  justifier de passer au moins 180 jours dans le pays et avoir une couverture sociale.